Archives pour la catégorie Le projet

Race The Tube Rennes ou courir plus vite que le métro de Rennes

Projet Race The Rennes Tube – Courir plus vite que le métro de Rennes

Le projet

Suite à la réalisation d’une course contre le métro à Londres et du buzz qu’elle a donné lieu, Je me suis lancé le défi de réaliser la même chose sur Rennes. En effet j’ai trouvé la performance et l’idée très impressionnantes !et notre ville dispose d’un métro ! Ce défi n’a pas encore été réalisé sur Rennes, je vais le tenter le premier.

Voici le lien vers la vidéo Race the tube : www.youtube.com/watch?v=PH_Z8Ghuq6E

Le défi est le suivant : Sortir d’une rame de métro en courant et la rattraper à la station d’après en réalisant une course à pied en sprint.

Je réaliserai ce défi sans soutien extérieur de quelconque entreprise, association ou sponsor. Il n’est pas organisé. Je n’ai donc à ce titre reçu aucune aide qui me permette de mener à bien ce projet.

Pour une cause : Soutenir la lutte contre l’autisme et les TED

Je souhaite dédier tous mes entrainements et la réalisation de mon défi au soutien à ceux qui se battent contre l’Autisme et les Troubles Envahissants du Développement (TED). Aux parents d’enfants atteints par ce handicap mais aussi aux adultes.

De par mon action et ma volonté dans l’effort à relever des challenges, je souhaite montrer que dans la difficulté, seuls qui ceux qui se battent peuvent espérer obtenir une réussite.

La phase d’entrainement et le repérage

1/ le parcours

Avant de commencer l’entrainement, il m’a fallu sélectionner le parcours et les stations de départ et arrivée.

Mes chronos et repérages m’ont rapidement fait prendre conscience d’une chose : Le métro va vite, très vite ! Et chaque distance séparant 2 stations entre elles est environ de 500 mètres. Le métro parcourt cette distance en 1 minute en moyenne, à l’exception du trajet « Gares » -> « Jacques Cartier » où le temps de parcours est de 1minute et 30 secondes.

De rapides calculs me font prendre conscience qu’il n’est pas envisageable de réaliser ce défi entre 2 stations seulement, même sur le trajet d’1 minute et 30 secondes.

Prenons par exemple ce trajet : Disons environ 20 secondes pour sortir et descendre des stations soit 40 secondes en tout, il reste 50 secondes pour parcourir 850 mètres, ce qui reviendrait à courir à une vitesse de 61 km/h. Ce qui est impossible même pour le meilleur sprinteur au monde !

Il faut donc ruser, tromper le métro, profiter de détours. La démonstration précédente montre qu’il est impossible sur la ville de Rennes de réaliser le défi tel que réalisé à Londres, il faut sauter une station.

La solution se trouve finalement entre les stations « Charles de Gaulle » et « Jacques Cartier » en profitant d’un arrêt et d’un large détour du métro.

tracé ligne a
Voici le trajet tel qu’il est réalisé par le métro sur la ligne (a) :

(Source : http://www.loomji.fr/rennes-35238/metro)

On voit nettement que le métro effectue une boucle entre les stations « Charles de Gaulle » et « Jacques Cartier » par la station « Gares ».

C’est ici la solution : la distance que parcourt le métro entre ces 2 stations est d’environ 350 + 850 mètres soit environ 1200 mètres. Le temps qu’il met est proche de 3minutes.

A pied, le trajet serait le suivant : une ligne droite par la rue de l’Alma d’environ 900 mètres.

trace parcours

(Source : http://www.calculitineraires.fr)

Reprenons nos calculs :

Environ 3 minutes :

  • 20 secondes pour sortir,
  • Sprinter 900 mètres en 2 minutes et 20 secondes,
  • 20 secondes pour descendre.

Ce qui revient maintenant à faire 900 mètres en 2 minutes 20, soit maintenir une vitesse de 23 km/h

L’itinéraire est sélectionné et il est réalisable ! Reste plus qu’à s’entrainer.

 

2/ Un entrainement adapté mais sans aucune discipline de référence

Le défi va consister à sortir de la rame de métro à « Charles de Gaulle », courir dans un escalator, puis 21 marches, enchainer un sprint à 23 km/h sur 900 mètres et descendre ensuite les 91 marches à « Jacques Cartier » le plus rapidement possible.

Le profil de la rue de l’alma entre les 2 stations n’est pas plat, il est en légère montée sur 600 mètres puis plat et en descente sur 200 mètres.

Pour la phase de descente d’escaliers, il faut prendre en compte ces éléments :

  • Ne pas tomber, glisser ou encore se tordre une cheville

–          Ne pas se tromper de direction car il y a 2 sens et dans la précipitation l’erreur est vite commise.

Pour la préparation, j’ai sélectionné ce profil d’entrainement :

  • Sprints sur 400 et 800 mètres réalisés sur l’avenue de la Hublais à Cesson-Sévigné. Cette avenue présente une montée comparable à la rue de l’Alma.
  • Montée de marches et descente
  • Sorties de métro (escalator + marches) et enchainements de sprints sur 100, 200, 400 et 800 mètres.
  • Descentes de marches rapides à Jacques Cartier et analyse du trajet le plus optimal.

–          Endurance soutenue pure sur 1h

J’ai enchainé ces séances sur 6 semaines en évitant le surentrainement et les blessures. Je garderais un temps de repos avant l’épreuve de 5 à 6 jours.

Il n’existe pas ou pas encore de fédération sportive « Race The Tube », les plans d’entrainements à ce type d’exercice sont difficiles à réaliser et à trouver. IL revient donc à chacun de trouver ses exercices en fonction de sa propre expérience. Ceci rajoute une difficulté au challenge.

Chaque entrainement dans le métro s’est accompagné de l’achat d’un ticket.

La réalisation :

1/ La date

Le défi « Courir plus vite que le métro de Rennes » ou Race the Rennes Tube sera tenté le 11 novembre 2014 entre 11h et 12h.

2/ le parcours

Je vais partir de la station « Villejean-Université » en ayant composté mon titre de transport vers 11h et défierai le métro une fois arrivé à la station « Charles de Gaulle » pour retrouver la même rame 2 stations ensuite à « Jacques Cartier ». J’effectuerai un sprint entre la sortie de la station de métro et l’entrée de la suivante en prenant la rue de l’Alma.

Les 2 stations n’étant pas du même côté de la rue, il me faudra la traverser. Ceci se fera aux environs du 10 rue de l’Alma, en profitant du terre-plein central pour ne pas ralentir ma course en cas de circulation importante.

trace parcours_1

(Source : http://www.calculitineraires.fr)

Je vais rester ensuite sur le côté droit de la route jusqu’à ce que j’atteigne la station Jacques Cartier.

D’importants travaux sont à noter peu avant l’arrivée à la station en face la prison :

 

(Source : http://www.calculitineraires.fr)

3/ Réalisation de la vidéo avec des amis

Le défi Race The tube est également caractérisé par une musique et un film réalisé en temps réel. J’embarquerai une caméra sur moi et un ami me filmera de dos en me suivant en vélo. Plusieurs amis seront également présents dans la rame de métro pour filmer mon départ, le trajet du métro et l’arrêt à la station « Gare ». Des prises vidéo seront bien venues également en haut de l’escalator à la station « Charles de Gaulle », le long de la route sur le trajet que je vais emprunter ainsi que dans les escaliers à « Jacques Cartier ».

La vidéo ainsi réalisée et montée sera mise en ligne sur ma chaine YouTube à cette adresse : https://www.youtube.com/user/MrSebastienPhilippe/videos

Quelques consignes de sécurité

Afin que la réalisation de ce défi se fasse dans un esprit convivial et sécurisé, je souhaite préciser, rappeler quelques consignes. Un certain nombre de personnes souhaitant assister et me soutenir dans la démarche.

Métro : Merci à toutes les personnes assistant à mon défi de ne pas se mettre en danger par des actions dangereuses. Le métro reste un lieu dangereux si les consignes de sécurité imposées par le service du « Star » ne sont pas respectées.

Escalier : Merci de ne pas stationner dans les escaliers des stations « Charles de Gaulle » et « Jacques Cartier » sauf si bien sûr en tant qu’usagé, vous souhaitez utiliser ce transport. Rue de l’Alma : Le trottoir droit de la rue de l’Alma est assez étroit, il est préférable de stationner plutôt sur le trottoir de gauche. Cette rue est très passante, il y a de nombreux carrefours et des travaux. Merci de faire attention à votre sécurité et celle des autres.

 

Et après ?

Définition du mot défi selon le dictionnaire le Petit Larousse :

Défi : n.m. (de défier). 1. Anc. Action de défier en un combat singulier. 2. Action de défier qqn à un jeu, une compétition. Lancer un défi <> Accepter, relever un défi, y répondre. – Mettre qqn au défi de (+inf), le provoquer à une entreprise impossible ou dont on l’estime incapable.

Si je pouvais prédire à l’avance de l’issue d’un défi, je serais un devin ! C’est pourquoi j’envisage 2 solutions :

1/ je rattrape la rame de métro que j’ai quittée : Je rejoins ceux que j’ai laissé dans le métro. Je sortirai à la station « Clémenceau » pour prendre le métro dans l’autre sens. Je remonterais sur l’esplanade Charles de Gaulles pour y retrouver amis, médias, curieux etc … afin de pouvoir échanger avec eux.

2/ je ne la rattrape pas : Je remonte les escaliers et je retourne à l’esplanade Charles de Gaulles en courant pour un debriefing J. Les personnes qui m’auront accompagné dans le métro pourront si elles le souhaitent m’y retrouver.

« Mes actions sont mesurées et préparées. N’essayez pas de les reproduire et ne vous mettez pas en danger. » « Mon défi c’est mon combat ! Mon défi pour battre le métro de Rennes, mon combat pour faire de mon enfant un adulte comme moi ! »

Sébastien PHILIPPE – 5 novembre 2014

Facebook : https://www.facebook.com/CourirPlusViteQueLeMetroDeRennes YouTube : https://www.youtube.com/user/MrSebastienPhilippe/videos Twitter : @SebFoxG20